Compte à terme

Le Compte à Terme est un placement d’attente par définition. En effet, l’objectif est de faire fructifier votre argent dans l’attente d’une opération particulière, par exemple l’achat d’une voiture dans 3 mois.




Le taux de rémunération peut être fixe ou progressif :

Fixe : Vous connaissez le taux lors de la signature du Compte à Terme et ce taux ne changera pas

Variable ou progressif : Votre conseiller vous proposera des paliers de taux en fonction de la durée.

La faiblesse actuelle des taux Euribor explique pourquoi les taux des Compte à Terme sont aussi bas. Il est même parfois plus bas d’un compte sur livret.
Dans ces confirgurations de marché, mieux vaut opter pour une autre solution.

Caractéristiques du Compte à Terme

Avantages et inconvénients du Compte à Terme

Fiscalité du Compte à Terme

Conditions d’ouverture

Méthode de calcul du taux du Compte à Terme

Quels sont les risques de ce placement ?

Caractéristiques du Compte à Terme :

– Minimum de versement : Montant librement fixé par les banques
– Versement périodique : Impossible sur un Compte à Terme, contrairement au Plan Epargne Logement (PEL) par exemple car il s’agit d’un contrat à prime unique
– Plafond : Montant librement fixé par les banques
– Taux de rémunération : Taux librement fixé par les banques et basé sur l’Euribor 3 mois la plupart du temps

Avantages et inconvénients du Compte à Terme :

Avantages :

  1. Vous pouvez ouvrir un Compte à Terme sans aucune condition, tant que vous êtes résident fiscal en France
  2. Les fonds ne sont pas bloqués en cas de besoin, mais le taux de rémunération subira une pénalité variable se lon les banques (Voir les inconvénients)
  3. Le taux de rémunération est connu à l’avance
  4. Pas de risque de perte en capital
  5. Un plafond souvent élevé

Inconvénients :

  1. Le Compte à Terme est fiscalisé à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux
  2. Le taux d’intérêt du Compte à Terme n’est pas très élevé du fait de la fiscalité (ci-dessus)
  3. Si vous cassez votre Compte à Terme avant son échéance, le taux de rémunération subira une pénalité. Nous vous conseillons d’utiliser d’autres livrets en cas de besoin

Fiscalité du Compte à Terme :

Le Compte à Terme est soumis à la Flat Tax ou à l’option sur le revenu sur option.

Conditions d’ouverture :

Vous pouvez souscrire un Compte à Terme auprès de tous les établissements bancaires établis en France.
Il n’y a aucune condition à l’ouverture, contrairement au Livret d’Epargne Populaire (LEP) par exemple.

Vous pouvez cumuler plusieurs Compte à Terme dans un ou plusieurs établissements, au même titre que le Compte sur Livret (CSL) par exemple.

Méthode de calcul du taux du Compte à Terme :

La grande majorité des taux des Comptes à Terme sur le marché sont basés sur l’Euribor 3 mois. Pour faire simple, il s’agit du taux auquel les banques se prêtent de l’argent entre elles.

Votre banque prend une marge sur ce taux comprise entre 0,10 et 0,50 point en général. N’hésitez pas à négocier votre taux de rendement si vous placez une somme importante, votre banquier a la possibilité de diminuer sa marge !

Quels sont les risques de ce placement ? :

Le Compte à Terme bénéficie d’une double garantie :

– Une garantie de la banque du client qui garanti le placement en capital. En d’autres termes, vous ne serez jamais en moins values
– Une garantie est proposée par le fonds de garantie bancaire (organisme Etatique) dans la limite de 100 000 euros par établissement bancaire.




Une pensée sur “Compte à terme

Commentaires fermés.