Indicateurs à suivre en bourse

Première chose à savoir sur le sujet : personne ne peut prévoir avec certitude l’orientation des marchés sur la journée.



Cependant, certains indicateurs peuvent vous informer sur l’état actuel du marché et éventuellement vous permettre de vous positionner l’achat ou à la vente. Pour optimiser votre scénario, nous vous conseillons de vous positionner uniquement si les indicateurs ci-dessous vont dans le même sens.
En cas d’informations divergentes, il vaut mieux s’abstenir plutôt que de perdre de l’argent. Ne pas prendre de position est aussi du trading, ne l’oubliez pas !
Ces indicateurs clés peuvent (et doivent !) être utilisés en complément de l’analyse technique afin d’améliorer vos chances de réussite.

Voici les indicateurs principaux et primordiaux :

  1. Les échanges de devises €uro / dollars
  2. Les taux obligataires
  3. Le gold (l’or physique)
  4. Le brent (pétrole)
  5. Les futurs sur indices

Les échanges de devises €uro / dollars :

Le marché des devises est très actif en général, et plus particulièrement celui de l’euro/dollar.
Le dollar est une véritable valeur de référence dans les échanges mondiaux et surtout une valeur refuge ! C’est à dire que si la situation économique n’est pas bonne, voire en récession, les investisseurs vont acheter du dollar. Donc celui-ci va progresser face à l’euro.

Vous pouvez retrouver ci-dessous la variation sur les principales devises en temps réel.

Comment interpréter cette donnée pour l’EUR/USD (l’USD correspond au dollar) : en cas de scénario haussier sur les marchés, l’euro sera acheté contre des dollars, donc la première ligne dans le tableau ci-dessous sera en hausse. Pour être significative, une hausse doit être au moins de 0,50%.

Résumé :
– l’euro/dollar en hausse => le marché actions sera haussier
– l’euro/dollar en baisse => le marché actions sera baissier

Les taux obligataires :

Ici, nous faisons référence aux taux des obligations d’Etat des pays réputés les plus solides, à savoir l’Allemagne et les Etats-Unis (même si cela reste discutable).
Ce marché est le plus intéressant et surtout le plus important à suivre. Pourquoi ? Car le marché obligataire est généralement le premier à réagir face à la conjoncture économique.
De plus, l’évolution de ce marché est très suivie par les investisseurs institutionnels qui vont arbitrer leurs positions en fonction des taux obligataires.

Si la conjoncture est mauvaise, les investisseurs vont fuir les marchés actions et acheter des Bunts (obligation allemande) et/ou des T-note (obligation US). La valeur de ces obligations va donc s’apprécier.
Pour visualiser les taux en temps réel, cliquer sur l’onglet « Taux & Oblig. » dans le tableau ci-dessous :

Résumé :
– Les taux obligataires sont en hausse => le marché actions sera baissier
– Les taux obligataires sont en baisse => le marché actions sera haussier

Le gold (l’or physique) :

A l’instar du dollar, l’or est également une valeur refuge si la conjoncture économique n’est pas favorable aux actions. Et inversement, les investisseurs ont tendance à sortir du marché de l’or pour acheter des actions si la conjoncture est favorable.
Attention, une période de crise comme en 2008 et 2011 provoque une forte hausse de l’or mais également une forte volatilité ! De ce fait, il faut être méfiant de cet indicateur qui peut être haussier dans une journée haussière sur les actions et inversement. Il faut absolument le combiner avec les autres indicateurs.
En cas de hausse des taux, le gold aura tendance a chuté et ne jouera plus son rôle de valeur refuge car les investisseurs vont choisir les produits de taux au détriment de l’or !

Résumé :
– L’or est en hausse => le marché actions sera baissier
– l’or est en baisse => le marché actions sera haussier

 

 

Le brent (pétrole) :

Le brent correspond au cours du baril de pétrole sur le marché de New-York (il existe également une cotation à Londres).
Les variations de ce cours correspondent aux prévisions de besoin en or noir à moyen terme. Par exemple, le cours réagit fortement lorsque l’OPEP (L’Organisation des pays exportateurs de pétrole) révise à la hausse ou à la baisse sa prévision de demande mondiale en pétrole.
La demande en pétrole est corrélée à la croissance mondiale. Si la croissance est forte, la demande en pétrole sera en hausse, donc les marchés actions seront dans une tendance haussière.

 

Résumé :
– Le pétrole est en hausse => le marché actions sera haussier
– le pétrole est en baisse => le marché actions sera baissier

 

 

Les futurs sur indices :

En préambule, si vous ne connaissez pas les futurs sur indices, nous vous invitons à lire la définition de ce terme pour faciliter votre compréhension.

Cet indicateur va nous servir à détecter la tendance sur les marchés européens et non sur les marchés US ou asiatiques. En effet, nous allons nous concentrer sur les futurs américains US 30 (Dow Jones) et US SPX 500 (S&P 500) qui sont les plus représentatifs.

Les futurs américains ouvrent à minuit (heure française) mais le cours n’est pas significatif pour autant. En effet, les futurs US auront tendances à suivre les évolutions des marchés asiatiques dans un premier temps puis les marchés européens.
Le cours des futurs devient significatif à partir de 13h (heure française) uniquement.

Cet indicateur est très important car les marchés européens ont tendances à suivre les marchés américains. Donc si les futurs sur les indices Dow Jones et S&P 500 sont en hausse, les marchés américains ouvriront en hausse et ils embarqueront les marchés européens sur cette tendance, et inversement !

Retrouvez ci-dessous les futurs Dow Jones et S&P 500 en temps réel :
Futurs sur l’indice Dow Jones en temps réel
Futurs sur l’indice S&P 500 en temps réel

Résumé :

– Les US sont en hausse d’au moins 0,50/0,70% => les marchés actions européens seront en hausse ou confirmeront la hausse déjà entamée dans la matinée
– Les US sont en baisse d’au moins 0,50% => les marchés actions européens seront en baisse ou accentueront la baisse déjà entamée dans la matinée