Plan d’Epargne Retraite Entreprise – PERE

Le Plan d’Epargne Retraite Entreprise (PERE) est un dispositif collectif au sein d’une entreprise qui permet aux salariés d’une entreprise d’obtenir un complément de retraite lors de leur départ en retraite.




Toute société avec au moins un salarié peut se doter d’un Plan d’Epargne Retraite Entreprise (PERE). Il s’agit d’un outil de fidélisation de ses collaborateurs. Ils ont également la possibilité de réaliser des versements volontaires qui seront déductibles de leurs revenus.

De plus, avec la remise en cause de la retraite par répartition, ce type de placement devrait accroître d’autant plus sa notoriété dans les années à venir, de même que le Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif.

Le Plan d’Epargne Retraite Entreprise a été créé en 2003 par François Fillon et est géré par les compagnies d’assurances.

Comment profiter du Plan d’Epargne Retraite Entreprise ?
Avantages et inconvénients du Plan d’Epargne Retraite Entreprise
Que faire en cas de départ de mon entreprise avant ma retraite ?
Comment mon argent est-il investi sur le Plan d’Epargne Retraite Entreprise ?

Comment profiter du Plan d’Epargne Retraite Entreprise ? :

Les salariés de 18 à 68 ans en CDI et en CDD peut adhérer au Plan Epargne Entreprise si la société en possède un et si elle a également mis en place un dispositif Article 83.
Attention, l’entreprise peut décider de le mettre en place uniquement pour une catégorie de collaborateurs. Mais elle peut également le généraliser pour tous.

Vous pouvez réaliser des versements volontaires mais ce n’est pas obligatoire. Votre entreprise effectue un versement annuel sur votre compte. Il s’agit généralement d’un pourcentage de votre salaire.

 

Avantages et inconvénients du Plan d’Epargne Retraite Entreprise :

Avantages :
– Votre entreprise s’occupe généralement des formalités d’ouverture et vous verse automatiquement une somme tous les ans (un pourcentage de votre salaire)
– Vous bénéficiez d’un cadre fiscal avantageux car le versement de votre employeur est net d’impôt.
– Vous bénéficiez d’une réduction de revenus sur vos versements volontaires

Inconvénients :
– L’épargne est bloquée jusqu’à votre départ en retraite
– En cas de décès avant votre départ en retraite, les fonds sont perdus
– La rente viagère sera soumis à l’impôt
– Les fonds proposés sont moins performants que les OPCVM traditionnels et le choix est très restreint

En résumé, le Plan d’Epargne Retraite Entreprise présente une belle opportunité pour compléter votre pension de retraite via les versements de votre employeur mais il faudra privilégier de réaliser vos versements volontaires sur d’autres enveloppes (PEE/PERCO/PERP).

 

Que faire en cas de départ de mon entreprise avant ma retraite ? :

En cas de départ de votre entreprise avant votre retraite, nous vous conseillons de transférer vos avoirs sur votre nouveau PERE ou sur votre PERP ou d’en ouvrir un à cette occasion. Cela vous permettra de regrouper sur un seul et même contrat vos dispositifs retraite et d’avoir accès au fonds en euro dans le cas du PERP !

 

Comment mon argent est-il investi sur le Plan d’Epargne Retraite Entreprise ? Qu’est-ce qu’un FCPE ?:

Vous pouvez choisir votre répartition sur votre Plan d’Epargne Retraite Entreprise
Votre choix va dépendre de deux facteurs principaux : les fonds (FCPE) disponibles et votre aversion au risque :

les Fonds Commun de Placement d’Entreprise (FCPE) : Il s’agit d’une enveloppe gérée par une équipe d’analystes qui devra l’investir dans une thématique bien précise : actions, obligations, marché monétaire, etc. avec pour objectif d’obtenir une performance positive.

L’offre de FCPE est plus ou moins grande en fonction du choix de votre employeur. Mais de manière générale, vous allez retrouver un fonds monétaire (quasi sans risque), un fonds obligataire (risque modéré) et des fonds profilés actions 25, 50 ou 100. Le chiffre correspond à l’exposition aux actions. Par exemple, un fonds 50 disposant de 100 000€ ne pourra pas acheter plus de 50 000€ d’actions. En revanche, il a le droit de ne pas en détenir si les analystes estiment que la situation n’est pas propice aux actions.

Votre aversion au risque : êtes-vous joueur ou non ? Quel pourcentage de baisse trouvez-vous convenable ? Ce sont les questions à se poser avant de choisir votre allocation. Voici des exemples d’allocations en fonction de votre profil :

* Ne pas perdre d’argent : fonds monétaire (100%)
* Profil peu risqué : fonds monétaire (70%), fonds obligataire (20%), fonds profilé 25 (10%)
* Dynamique : fonds monétaire (30%), fonds obligataire (40%), fonds profilé 50 (15%), fonds profilé 100 (15%)
* Spéculatif : fonds obligataire (30%), fonds profilé 50 (30%), fonds profilé 100 (40%).

Dans tous les cas (hors profil sans risque), nous vous conseillons vivement de diversifier vos versements entre les différents FCPE mis à votre disposition. L’expression ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier trouve tout son sens dans ce cas !