Plan d’Epargne Entreprise – PEE

Le Plan d’Epargne Entreprise (PEE) est un dispositif facultatif qui permet aux salariés d’une entreprise de placer de l’argent en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.




Toute société avec au moins un salarié peut se doter d’un Plan Epargne Entreprise. Il s’agit d’un véritable outil de fidélisation de ses collaborateurs !

De plus, avec la remise en cause de la retraite par répartition, ce type de placement devrait accroître d’autant plus sa notoriété dans les années à venir, de même que le Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif.
La durée d’épargne est de 5 ans minimum sur le PEE.

Comment profiter du Plan Epargne Entreprise ?
Avantages et inconvénients du Plan Epargne Entreprise
Fiscalité du Plan Epargne Entreprise
Conditions de sortie par anticipation
Comment mon argent est-il investi sur le Plan Epargne Entreprise ?
Comment fonctionne l’abondement ? Et est-il plafonné ?

Comment profiter du Plan Epargne Entreprise ? :

Tout salarié en CDI et en CDD peut adhérer au Plan Epargne Entreprise si la société en possède un.
La seule condition qui peut être exigée est d’avoir une ancienneté de 3 mois minimum. Mais votre entreprise n’est pas obligée de le mettre en place.

A noter que votre départ de l’entreprise vous permet de fermer votre Plan Epargne Entreprise sans conditions mais vous pouvez également le conserver si vous le désirez dans certains cas :
Les salariés partis en retraite/préretraite, qui ont déjà effectué des versements sur un PEE
Les salariés licenciés, démissionnaires ou en fin de contrat peuvent rester adhérents du PEE mais n’ont plus la possibilité d’effectuer de nouveaux versements.

Attention ! Dans la majorité des cas, les frais de gestion seront entièrement à votre charge (environ 1%/an prélevé sur votre PEE) !

Avantages et inconvénients du Plan Epargne Entreprise :

Avantages :
– Vous pouvez ouvrir un Plan Epargne Entreprise sans aucune condition, tant que vous êtes salarié d’une entreprise disposant d’un PEE
– Vous bénéficiez d’un cadre fiscal très avantageux
– Vous bénéficiez d’un abondement de la part de votre employeur qui peut être très intéressant
– L’abondement de votre employeur vous permet d’obtenir un taux de rendement défiant toute concurrence !
– Si vous changez d’employeur, vous pouvez transférer votre PEE (si votre nouvel employeur dispose d’un PEE)
– Bien que votre épargne soit bloquée pendant 5 ans, il existe plusieurs conditions pour sortir par anticipation sans pénalités fiscales
– Votre entreprise peut vous proposer une augmentation de capital avec un cours d’achat à prix préférentiel. Ces actions seront logées dans votre PEE.

Inconvénients :
– L’épargne est bloquée pendant 5 ans minimum (hors conditions de sortie par anticipation)
– Les FCPE sont moins performants que les OPCVM traditionnels et le choix est restreint

En résumé, le Plan d’Epargne Entreprise présente une très belle opportunité de placement pour les salariés !

Fiscalité du Plan Epargne Entreprise :

La majorité des versements effectués émanent de votre participation et/ou de votre intéressement. Mais vous pouvez également réaliser un versement volontaire.

Dans tous les cas, l’ensemble de vos versements ne sont pas fiscalisés à l’impôt sur le revenu et aux charges sociales (URSSAF).

En revanche, la participation, l’intéressement et l’abondement sont soumis à une cotisation sociale de 9,7% .
La cotisation sera déduite de votre versement/abondement.

Les plus-values réalisées ne sont pas imposées à l’impôt sur le revenu mais subissent des prélèvements sociaux de 17,2% lorsque vous sortez les fonds de votre PEE.

Conditions de sortie par anticipation :

La durée d’épargne est de 5 ans minimum. Cependant, vous pouvez casser votre Plan d’Epargne Entreprise de manière anticipée sous certaines conditions :
– Mariage ou Pacs
– Achat, construction ou agrandissement de sa résidence principale
– Naissance/adoption du troisième enfant et de chaque enfant suivant
– Divorce/séparation ou dissolution d’un Pacs avec la garde d’au moins un enfant
– Décès du souscripteur ou de son conjoint
– Invalidité du salarié ou de son conjoint d’au moins 80%
– Départ de la société
– Création ou reprise d’entreprise par le salarié ou par son conjoint
– Surendettement
– Jugement de liquidation judiciaire ou de cession totale de votre entreprise
– catastrophe naturelle.

Vous devez présenter l’attestation correspond à l’évènement dans les 6 mois au plus tard après sa survenance.

Attention : Dans le cadre du mariage ou du Pacs, ne comptez pas sur l’argent présent sur votre PEE pour financer votre projet ! En effet, le déblocage interviendra plus tard, après avoir communiqué votre certificat de mariage.. Mais vous pourrez toujours utiliser les fonds pour votre voyage de noces 🙂

Comment mon argent est-il investi sur le Plan Epargne Entreprise ? Qu’est-ce qu’un FCPE ?:

Vous pouvez choisir votre répartition lorsque vous versez de l’argent sur votre PEE.
Votre choix va dépendre de deux facteurs principaux : les fonds (FCPE) disponibles et votre aversion au risque :

les Fonds Commun de Placement d’Entreprise (FCPE) : Il s’agit d’une enveloppe gérée par une équipe d’analystes qui devra l’investir dans une thématique bien précise : actions, obligations, marché monétaire, etc. avec pour objectif d’obtenir une performance positive.

L’offre de FCPE est plus ou moins grande en fonction du choix de votre employeur. Mais de manière générale, vous allez retrouver un fonds monétaire (quasi sans risque), un fonds obligataire (risque modéré) et des fonds profilés actions 25, 50 ou 100. Le chiffre correspond à l’exposition aux actions. Par exemple, un fonds 50 disposant de 100 000€ ne pourra pas acheter plus de 50 000€ d’actions. En revanche, il a le droit de ne pas en détenir si les analystes estiment que la situation n’est pas propice aux actions.

Votre aversion au risque : êtes-vous joueur ou non ? Quel pourcentage de baisse trouvez-vous convenable ? Ce sont les questions à se poser avant de choisir votre allocation. Voici des exemples d’allocations en fonction de votre profil :

* Ne pas perdre d’argent : fonds monétaire (100%)
* Profil peu risqué : fonds monétaire (70%), fonds obligataire (20%), fonds profilé 25 (10%)
* Dynamique : fonds monétaire (30%), fonds obligataire (40%), fonds profilé 50 (15%), fonds profilé 100 (15%)
* Spéculatif : fonds obligataire (30%), fonds profilé 50 (30%), fonds profilé 100 (40%).

Dans tous les cas (hors profil sans risque), nous vous conseillons vivement de diversifier vos versements entre les différents FCPE mis à votre disposition. L’expression ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier trouve tout son sens dans ce cas !

Comment fonctionne l’abondement ? Et est-il plafonné ? :

Lorsque vous déposez de l’argent sur votre PEE, votre entreprise va abonder généralement votre versement, c’est à dire qu’elle va vous donner de l’argent en plus de votre versement ! L’abondement correspond à un pourcentage de votre versement et non à un critère de performance individuelle ou collectif.

L’abondement est limité à 3 178 par salarié cette année et ne peut excéder le triple de la contribution du salarié.

A noter que l’entreprise peut majorer son abondement de 80 % du montant maximum en cas d’achat par le salarié d’actions émises par l’entreprise.




Une pensée sur “Plan d’Epargne Entreprise – PEE

Commentaires fermés.